Prévoyance individuelle

Constitution d’un patrimoine sur le long terme

Retour à la vue d’ensemble
Auteur
Simon Herzer
1 min lecture

Les marchés financiers traversent actuellement de fortes turbulences. Les investisseurs axés sur le long terme qui disposent d’une stratégie adéquate et observent quelques principes de placement ne doivent toutefois pas craindre les fluctuations boursières.

Les années 2019 et 2020 ont démontré une fois encore de manière probante que la situation pouvait rapidement changer sur les marchés financiers. 2019 a été marquée par des records. De nombreuses bourses ont enregistré de fortes hausses successives dans le monde entier. Mais la pandémie du coronavirus a mis un terme abrupt à cette ascension. Les marchés des actions se sont effondrés à l’échelle mondiale, enregistrant parfois jusqu’à 30% de pertes. Cette situation a fait ressurgir l’ombre de la crise financière de 2008/2009.

Les investisseurs axés sur le long terme ne doivent pas craindre les fluctuations subies par les marchés boursiers. Ils doivent cependant réexaminer leur stratégie de placement de temps à autres, notamment si leur situation de vie connaît des changements notoires. Il convient par exemple de se poser les questions suivantes: mon objectif de placement est-il encore le même? Mon horizon de placement correspond-il encore au produit choisi? Existe-t-il un produit de placement meilleur marché? Il est en outre judicieux de se rappeler régulièrement les principes de l’investissement rentable.

  • Diversification: un portefeuille largement diversifié minimise les risques liés aux fluctuations de cours. Parallèlement, vous augmentez votre potentiel de gain. Les fonds proposent la meilleure diversification.
  • Régularité: si vous voulez éviter d’investir au mauvais moment, misez sur la méthode du prix moyen. Investissez régulièrement le même montant sur une période de temps prolongée. Avec le temps, le prix d’achat des parts de fonds s’équilibre. Vous achetez moins de parts (chères) lorsque les cours sont haussiers, et plus (moins chères) lorsqu’ils sont baissiers.
  • Discipline: les émotions sont mauvaises conseillères pour investir. Si vous achetez ou vendez dans la précipitation, vous risquez de regretter votre décision très rapidement. Et plus vous négociez, plus vous payez des frais de transaction.
  • Coûts: les frais et les taxes sont des éléments décisifs pour le rendement des placements. Des coûts élevés réduisent vos gains. Il est utile de bien se renseigner et de garder à l’esprit le montant des commissions d’émission et de rachat.
Auteur
Simon Herzer
Chef de projet communication