Prévoyance professionnelle

Conseils pour augmenter sa rente

Retour à la vue d’ensemble
Auteur
Mario Serratore
3 min lecture

Une caisse de pension propose à ses assurés diverses formules pour influer sur le montant de leur rente. Il est intéressant de savoir où des ajustements sont possibles.

A partir d’un salaire annuel de CHF 127 980, les assurés peuvent définir eux-mêmes la stratégie applicable aux composantes de leur salaire qui se situent au-dessus de ce montant. Dans la pratique, on parle de plans de prévoyance 1e. Ces plans permettent aux assurés de faire leur choix parmi plusieurs fonds prédéfinis. Mais les employeurs ne proposent pas tous de tels plans de prévoyance.

Choix d’un plan de prévoyance

Les assurés qui disposent d’un revenu inférieur à CHF 127 980 ne peuvent pas déterminer le montant de leur rente future. Il n’est en effet pas possible d’intervenir sur le degré de couverture, le taux de conversion ou encore l’évolution de la fortune de prévoyance. Ceci est valable pour les caisses de pension, les fondations collectives et les assurances. Des ajustements sont toutefois réalisables à d’autres endroits. Vous pouvez influer sur le montant de votre rente dans les domaines suivants:

  • Lorsque vous postulez, il est judicieux d’examiner la caisse de pension d’un futur employeur et de lui poser des questions à ce sujet.
  • De nombreuses caisses de pension proposent des plans au choix pour les avoirs d’épargne. Vous aurez souvent le choix entre trois variantes: «Standard», «Maxi» et «Mini». Plus la contribution mensuelle est élevée, plus la fortune de prévoyance sera élevée. L’employeur est légalement tenu de verser un montant équivalent à celui de l’employé pour toutes les variantes.
  • Le nombre d’années de cotisations influe considérablement sur la fortune de prévoyance. De nombreuses institutions de prévoyance proposent un âge de la retraite flexible entre 58 et 70 ans. En règle générale, plus la durée de travail est longue, plus la rente est élevée.
  • De plus en plus d’entreprises permettent une retraite partielle. Cela signifie que les collaborateurs peuvent prendre une retraite à 30% ou à 50% par exemple, et continuer à travailler à 70% ou à 50%. Avant de prendre une telle décision, il est toutefois judicieux de calculer combien d’argent vous aurez à disposition par la suite.

Rachat facultatif

Durant leur vie active, les salariés peuvent prendre d’autres décisions qui modifieront le montant de leur rente future. Les possibilités sont notamment les suivantes:

  • Un versement anticipé dans le cadre de la propriété du logement, par exemple, fait baisser le montant de la rente.
  • Les rachats facultatifs dans la caisse de pension améliorent les prestations et sont fiscalement intéressants.
  • Lorsque le capital et la date du départ en retraite sont connus, de nombreuses caisses de pension proposent un choix entre un versement en capital, sous forme de rente, ou les deux. Lors d’un tel choix, il convient d’examiner si un assuré laisse un ou une partenaire à son décès et si cette personne pourrait bénéficier d’une éventuelle rente. L’état de santé d’une personne et son espérance de vie sont également des facteurs importants. Une telle décision doit dans tous les cas être mûrement réfléchie, car elle est prise pour le restant de la vie.

Le pilier 3a

Il existe aussi des possibilités hors prévoyance professionnelle pour constituer une prévoyance vieillesse individuelle et flexible. L’une des plus connues est le pilier 3a qui offre aussi des avantages fiscaux. En revanche, le titulaire ne peut pas disposer de cet avoir à tout moment. Les prestations de vieillesse peuvent être versées au plus tôt cinq ans avant et au plus tard cinq ans après l’âge de la retraite AVS ordinaire (65 ans pour les hommes, 64 ans pour les femmes).

Le pilier 3b

Le pilier 3b propose une formule d’épargne différente. La prévoyance individuelle libre est constituée de l’épargne personnelle comme un compte épargne ou des fonds de placement. A défaut d’avantages fiscaux, elle offre une grande flexibilité puisque l’avoir épargné peut être retiré à tout moment. Ainsi, les assurés peuvent opter pour la variante «Mini» de leur caisse de pension et constituer une épargne privée avec le capital supplémentaire disponible. Cette flexibilité est la bienvenue pour beaucoup d’assurés lorsqu’il s’agit de l’âge de la retraite.

Les assurés à partir de 50 ans ont tout intérêt à examiner leur situation financière personnelle avec un planificateur financier. En effet, les mesures appliquées en vue de la retraite ne sont pas toujours optimales au niveau des finances. Une planification financière n’est pas gratuite, mais les économies d’impôts qui en résultent couvrent en général largement le montant investi. 

Auteur
Mario Serratore
Eidg. dipl. Finanzplanungs-Experte