Prévoyance individuelle

Plus les coûts sont bas, plus le rendement est élevé

Retour à la vue d’ensemble
Auteur
Simon Herzer
1 min lecture

Le calcul est simple: si les coûts d’un placement sont bas, le rendement est plus élevé au final. C’est pourquoi il est conseillé de bien se renseigner sur les taxes et les frais liés aux produits de placement.

Commençons par un exemple simple: nous investissons 100 000 francs dans deux fonds en actions qui réalisent chacun un rendement brut moyen de 6% par an. Les frais pour le premier fonds en actions sont de 1,5% par an, et de 0,7% pour le deuxième, soit moins de la moitié. Au bout de 20 ans, la différence de rendement des deux fonds en actions atteint pratiquement 40 000 francs après déduction des frais. Autrement dit, l’investisseur qui mise sur le fonds le plus cher doit obtenir un rendement supplémentaire de 40 000 francs uniquement pour combler la différence de coûts.

Le TER, une valeur de comparaison avérée

Comment peut-on savoir ce que coûte un fonds? La valeur de comparaison usuelle dans le secteur financier est le «Total Expense Ratio» (TER) ou total des frais sur encours. C’est le pourcentage de la totalité des coûts associés à la gestion et à l’administration d’un fonds par rapport à la fortune de ce dernier. Il comprend la rémunération pour la gestion et la garde des actifs, les frais de distribution ainsi que d’autres charges comme la révision. Le TER est fixé dans le Document d’information clé pour l’investisseur (DICI) mis à la disposition de chaque investisseur.

Le TER ne comprend pas tous les coûts

Dans le cas des fonds de placement, «Total Expense» ne signifie pas que tous les coûts sont compris. Le TER ne tient par exemple pas compte des frais de transaction prélevés à l’achat et à la vente de titres. En outre, la souscription à un fonds est souvent soumise à une commission d’émission qui n’est pas non plus comprise dans le TER. Cette commission ne couvre pas toujours les seuls frais de transaction à l’achat de titres au sens d’une protection antidilutive mais comprend assez fréquemment une rémunération supplémentaire pour la société de gestion.

La comparaison des frais globaux est décisive

Le TER tient compte des frais de garde des titres compris dans le fonds. Il n’est pas rare que les banques exigent une taxe supplémentaire pour la garde des fonds du dépôt de l’investisseur. D’autres frais peuvent aussi être facturés pour la garde et la gestion d’un portefeuille composé de plusieurs produits de placement. C’est pourquoi il faut toujours inclure la totalité des coûts et avoir une bonne vision d’ensemble lors d’une comparaison entre des fonds traditionnels et des ETF (Exchange Traded Funds, fonds cotés en bourse) réputés bon marché.

Portrait
Auteur
Simon Herzer
Chef de projet communication